D’Infinies Sensations, nouvelle marque axonaise

Publié dans le numéro aisne par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

François Péné vient de revoir le packaging de ses produits, plus proche des codes du marché de la cosmétique.

François Péné vient de revoir le packaging de ses produits, plus proche des codes du marché de la cosmétique.

Si le marché de la cosmétique est dominé par de grandes marques, de petites entreprises tentent leur aventure en proposant des produits innovants. Des entrepreneurs qui espèrent se faire une place, trouver une clientèle et connaître le même succès que « Nuce », l’une des toutes dernières marques montantes d’un secteur dont le chiffre d’affaires est en constante augmentation. C’est le cas de François Péné, un axonais qui a créé il y a deux ans l’entreprise Variodis et la marque D’infinies sensations »à Travecy, un village situé près de La Fère. « Le projet a mis quatre ans pour aboutir, dont deux ans de recherches pour trouver les bons dosages, la bonne recette », explique le jeune patron qui propose les seuls cosmétiques du marché agissant à l’intérieur de l’épiderme.
« Contrairement à certaines crèmes filmogènes dites occlusives se contentant de masquer l’état de la surface de la peau, au risque de l’étouffer, les cosmétiques D’infinies sensations lui rendent sa résistance et ses capacités d’adaptation à toutes les conditions d’environnement », dit François Péné qui commercialise une molécule découverte il y a quinze ans.
« C’est lors d’une rencontre avec l’inventeur de cette molécule que m’est venue l’idée d’aller plus loin dans les recherches. » Dès les premiers tests sur des peaux artificielles, François Péné a constaté, qu’en plus de rééquilibrer l’épiderme, le produit avait la faculté de servir de « véhicule ». « Nous avons donc décidé de lui faire transporter des principes actifs, des huiles essentielles et végétales. » D’infinies sensations donne la possibilité, pour la toute première fois, de bénéficier de la combinaison d’un soin à l’intensité inégalée et de la sélection de bienfaits naturels intelligemment réunis en une gamme cosmétique complète pour répondre à tous les besoins.

Certifié Dispositif Médical
Le produit est 100 % français, conçu dans une usine de la Marne et est certifié « Dispositif Médical » par l’ANSM (agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé).
La gamme se décline en six produits pour les cheveux, les mains, le visage, le corps décliné en huiles essentielles pour les adultes et en huiles végétales pour les enfants : Bonne mine à base d’huile de rose musquée et de carotte sauvage, un soin anti-terne qui apporte à la peau du visage éclat, souplesse et beauté ; Beauté mains & ongles avec des huiles de ricin et de citron qui assurent douceur et souplesse quotidienne pour des mains protégées et des ongles renforcés ; Mousse merveilleuse, inspirée de l’ancestrale formule de l’huile merveilleuse qui rend souplesse et élasticité au visage pour régénérer la peau et retarder les effets du vieillissement ; Cheveux cassants avec l’association des huiles végétales offrant à cette mousse de fabuleuses propriétés restructurantes, hydratantes et nutritives pour le cuir chevelu et la fibre capillaire et Mousse après-bain, une formule ré-équilibrante de soin du corps, remède aux tiraillements, zones rugueuses et peaux sèches.

Revendeurs à domicile
Pour commercialiser ses produits, François Péné s’appuie sur un réseau de revendeurs à domicile. Ils sont aujourd’hui une dizaine répartis dans l’hexagone et travaillent de la même façon que les réunions « Tupperware ». De plus, le dirigeant de Variodis participe à des salons comme celui de « Salon Beauté Sélection » qui s’est tenu les 14 et 15 octobre à Paris. Quant au site internet, il se veut avant tout « informatif » et permet de mettre en lien clients et revendeurs.
« Le site restera comme cela. Il n’est pas dans la stratégie de le basculer vers un site e-boutique pour éviter de venir en concurrence au réseau de revendeurs », précise François Péné qui a confié à un cabinet de consulting la mission de revoir la stratégie de développement commercial pour 2013. Ainsi, pour aider les revendeurs, de nouveaux outils d’aide à la vente seront déployés. De plus, le packaging des produits vient d’être revu pour se rapprocher des standards du marché.