CHD Avexi ou le développement raisonné

Publié dans le numéro par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

Jean-Claude Colas dirige un groupe d’expertise comptable qui emploie 500 personnes en France.

Jean-Claude Colas dirige un groupe d’expertise comptable qui emploie 500 personnes en France.

Jean-Claude Colas a ouvert son premier cabinet comptable à Soissons en 1957. Il avait 25 ans. A l’époque, il s’était spécialisé dans la comptabilité des exploitations agricoles.
Après 55 ans de travail acharné, Jean- Claude Colas, bien qu’octogénaire – mais la vie n’est pas un long fleuve tranquille – dirige aujourd’hui le groupe CHD Avexi qu’il a créé à Soissons avec d’autres actionnaires. C’est l’une des rares entreprises de dimension nationale dont le siège social demeure en Picardie, qui plus est dans l’Aisne, à Soissons.
CHD Avexi fait partie des dix premiers cabinets d’expertise comptable en France. Il emploie 500 salariés (dont 50 associés), une centaine à Soissons, et réalise environ 3 M€ de chiffre d’affaires annuel.
Cependant, le groupe CHD Avexi est de nos jours constitué d’une vingtaine de filiales bien réparties dans la partie nord de la France : Lille, Maubeuge, Cambrai, Valenciennes, Reims, Laon, Hirson, Fourmies, Paris, Orléans, Cergy-Pontoise, etc. Mais aussi Clermont- Ferrand, Montluçon et Moulins.
En Picardie, les coopératives agricoles, les grandes surfaces, les distributeurs de carburants sont les clients traditionnels de CHD Avexi. Mais le groupe comptable s’est aussi bien implanté, notamment dans le Soissonnais, parmi les professions libérales, les commerçants, les artisans et dans les PME-PMI.

De plus en plus de dépôts de bilan
Les conseillers de CHD Avexi sont donc, de ce fait, d’excellents observateurs de l’évolution des économies locales et régionales. « Aujourd’hui, mon constat est simple, affirme Jean- Claude Colas. Ça va mal et nous allons vers le très mal. Le gouvernement n’est pas assez attentif à ce qui se dit dans les entreprises. Elles sont écrasées de charges. Nous voyons bien que le nombre de dépôts de bilan augmente. » Et même le chiffre d’affaires de cet expert de la gestion des entreprises se ressent de la multiplication des dépôts de bilan. « Nous réfléchissons à ce problème et à ses conséquences, souligne Jean-Claude Colas. Peut-être, pourrions-nous passer de 35 heures hebdomadaires de travail à 37 heures et demie pour permettre à nos collaborateurs de gagner plus ? Mais nous n’embaucherons pas. »
A la tête du groupe, on conçoit maintenant qu’il faut élargir les activités, répondre aux besoins d’autres secteurs de marché tout en conservant l’esprit CHD : « Une entreprise à taille humaine, très proche de ses clients et dont les associés et les collaborateurs cultivent la convivialité, la cohésion, la tolérance ».

L’ère du e-count a commencé
L’une des pistes de développement du cabinet d’expertise comptable est l’élaboration de partenariats avec les collectivités locales, en répondant en premier lieu à leurs appels d’offres publics en matière d’audits, notamment lorsque s’y produisent, après des élections, des changements de majorité.
Toutefois, la piste sur laquelle CHD Avexi s’est bien engagé, c’est le développement des relations en ligne avec sa clientèle. Car le Soissonnais 2SI systèmes, intégrateur d’innovations informatiques dans les PME-PMI et spécialiste du e-learning fait partie des filiales très actives du groupe. De la sorte, 2 SI systèmes sert de pôle de recherche et de développement à CHD Avexi.
Le groupe comptable veut donc développer ses comptes en ligne e-count qui permettent déjà aux clients qui y sont abonnés d’établir eux-mêmes leur comptabilité en utilisant des logiciels spécifiques. Avec le e-count, il s’agit notamment de créer une offre bien adaptée aux très petites entreprises.