Store déco affiche des ambitions vertes

Publié dans le numéro 3433 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

Cette inauguration était le moment de prouver que l’environnement pouvait influencer efficacement la démarche d’une entreprise.

Cette inauguration était le moment de prouver que l’environnement pouvait influencer efficacement la démarche d’une entreprise.

C’est une concrétisation, au moins dans le secteur du développement durable, mais pour Philippe Lemoine, il n’est pas question de s’arrêter là. Avec 32 salariés et un chiffre d’affaires de quatre millions d’euros en 2011, la nouvelle certification Iso 14 001, inaugurée le 21 septembre, doit permettre à l’entreprise saint-quentinoise de continuer à gagner en qualité. Le management durable de l’entreprise est au coeur de cette démarche initiée avec une première certification NF services.

Tri sélectif et géolocalisation
Cela doit permettre à l’entreprise de gagner de nouveaux marchés et de nouveaux clients dans une conjoncture économique difficile, surtout sur le secteur de Saint- Quentin et dans le département de l’Aisne. L’entreprise est la seule du département à pouvoir se targuer de cette certification environnementale.
Philippe Lemoine n’a pas lésiné pour parvenir à l’obtenir. L’entreprise s’est dotée de 13 bennes pour trier les déchets. « Cela faisait des années que Store déco faisait du tri sélectif », explique Vincent Lemoine, en charge de la communication. Mais pour s’assurer la certification, il fallait aller plus loin. Les salariés ont tous été sensibilisés au cours des mois précédant l’audit. Résultat, les gravats représentent 60 m3 de déchets par an ; les châssis et autres éléments de portes ou fenêtres que les salariés recyclent à l’achèvement des différents chantiers, environ 300 m3. « Il y a eu zéro incidents suite au contrôle hebdomadaire du respect du tri sélectif », a souligné Philippe Lemoine, et ce, malgré les difficultés reconnues lors du tri des déchets dans les différentes catégories de bennes. L’entreprise se targue aussi d’une diminution de 15 % des déchets papier et de se fournir en majorité en produits verts ou bénéficiant de labels écologiques. Les fournisseurs sont aussi mis à contribution, puisque 30 % d’entre eux bénéficient d’un label environnemental.

Xavier Bertrand était présent lors de cette cérémonie pour saluer les trente-trois années de travail de Philippe Lemoine.

Xavier Bertrand était présent lors de cette cérémonie pour saluer les trente-trois années de travail de Philippe Lemoine.

« Nous n’avons eu aucune recommandation au terme de l’audit », souligne Vincent Lemoine qui insiste sur la structuration qu’impose aujourd’hui cette certification, obtenue après la norme NF services. L’entreprise est allée loin pour rendre cela possible. La certification impose une géolocalisation de tous les véhicules. « Cela est en place depuis trois ans. Les tournées des commerciaux ou des ouvriers sur chantier sont optimisées. Tout le monde joue le jeu. Tout le monde a conscience que chacun doit apporter sa pierre à l’édifice », souligne-t-il. Et d’autres efforts seront réalisés sous peu pour persévérer dans cette voie. Les véhicules équipant la société sont tous âgés de moins de quatre ans et ils pourraient bientôt se voir dotés d’accéléromètre. Un challenge d’écoconduite sera aussi instauré et récompensera le salarié qui aura le moins consommé de carburant.