Pespectives peinture donne une autre dimension à la peinture

Publié dans le numéro 3434 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

L’équipe de Perspectives peinture.

L’équipe de Perspectives peinture.

Il y a quelques semaines, Nicolas Thieux a inauguré ses nouveaux locaux : il passe d’un local de 100 m² à 200 m². Ce changement, ce jeune chef d’entreprise l’espérait depuis le début de la création de son entreprise. « Mon activité actuelle colle avec ce que j’imaginais de faire : des travaux de toutes sortes, à un prix accessible, avec une petite touche conseil », explique-t-il. Cette PME de sept salariés est capable de répondre à la demande d’industriels pour la rénovation d’un bâtiment ou encore de particuliers pour un changement de peinture des murs, un revêtement de sol ou encore des travaux plus courants comme une rénovation des murs après un dégât des eaux. Récemment, l’entreprise a même réalisé la rénovation d’un étage d’un collège.

Un travail minutieux
Même si l’entreprise de Nicolas Thieux ressemble à ce qu’il avait espéré, cet amoureux de la décoration d’intérieur a commencé avec l’intention de travailler de façon artisanale. « A la base nous voulions orienter nos travaux sur un travail très soigné avec une petite équipe, confie-t-il, mais on s’est étendus naturellement vers le bâtiment. » Son activité répond à une mise en oeuvre classique mais reste dans son idée de départ : un travail soigné et traditionnel. « On apporte une touche conseil pour notamment l’harmonie des teintes, nous sommes des décorateurs de murs ! » C’est sans aucun problème que Nicolas Thieux se déplace sur ses chantiers pour s’imprégner des lieux et pour gérer au plus près toutes les opérations.
Cette volonté du travail bien fait va de pair avec le choix du matériel utilisé, notamment les peintures. De nos jours, la peinture est respectueuse de l’environnement, avec la vente de peintures non nocives et à l’eau. Mais même s’il existe une évolution dans l’utilisation des peintures non nocives, il n’en est pas de même dans la commercialisation. Nicolas Thieux a fait le choix d’utiliser des peintures respectueuses de l’environnement : « C’est un choix et une démarche citoyenne mais pour certains cas nous n’avons pas le choix : pour le sol nous devons utiliser une peinture à l’huile car aucune à l’eau n’est adaptée. »

Des idées reçues
L’utilisation requiert un savoir et beaucoup de gens s’improvisent peintres. Qui n’a pas repeint son salon en une journée ? Alors que, d’après le professionnel, « il faut quatre à cinq jours pour une pièce » ! La peinture est donc une matière à utiliser avec précaution. Il faut un réel savoir-faire mais également une connaissance pointue de son utilisation. « Finalement, les 80 % du travail résident dans le travail préparatoire : il faut savoir utiliser les bons produits avec les bons supports », note Nicolas Thieux. Cette méconnaissance peut avoir des conséquences plus importantes : le salon repeint en une journée demande des retouches et même des parties à refaire. « Nous voyons souvent des catastrophes ! Beaucoup de gens nous appellent après avoir repeint eux-mêmes, sourit-il, c’est pour ça que nous conseillons. »
Avant d’être expert en peinture, cet amoureux du matériel noble a été cadre dans l’automobile pendant quinze ans. « Je m’y suis épanoui mais j’avais envie d’entreprendre. Comme en plus j’avais une expérience dans le management… » Après une étude de marché, sa petite équipe répond aux demandes les plus courantes et à celles qui demandent davantage d’élaboration, toujours dans un souci de qualité.