L’atelier numérique des bénévoles d’Orange

Publié dans le numéro 3435 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

Bruno Becuwe aux côtés de Reine et, derrière, d’autres bénévoles avec, au centre, le délégué régional de la Fondation Orange.

Bruno Becuwe aux côtés de Reine et, derrière, d’autres bénévoles avec, au centre, le délégué régional de la Fondation Orange.

Des salariés bénévoles d’Orange qui accompagnent des bénévoles du Secours populaire 80 à entrer dans le monde du numérique était une action déjà menée d’avril à juin derniers. Celle-ci est reconduite depuis quelques jours, et ce, jusqu’à novembre, dans une salle de formation équipée de matériel récent et mise à disposition par Orange. Ces ateliers ont été créés dans le cadre d’Orange solidarité numérique qui vise à accompagner des associations utilisant le numérique comme facteur d’intégration et de création de lien social. Bruno Becuwe, chargé d’affaires, est un de ces bénévoles qui, après son temps de travail dans l’entreprise, en accorde encore à d’autres bénévoles, désireux d’apprendre les usages d’Internet en quelques clics… ou presque. « Cela m’apporte beaucoup de communiquer avec toutes ces personnes. C’est tout d’abord très enrichissant humainement. Ensuite, je tente d’être le plus pragmatique possible et de personnaliser ma session de formation en fonction des besoins réels de la personne », explique-t-il. Face à lui, Reine, d’Amiens veut absolument apprendre à se servir d’un ordinateur. « Mes enfants n’ont pas la patience de m’expliquer. Pour eux, c’est l’évidence même un ordinateur, donc ils vont trop vite pour moi. J’ai besoin de savoir m’en servir pour gérer mes données administratives auprès de la Caf ou encore de Pôle emploi. C’est plus simple pour les papiers. Lorsque le Secours populaire m’a proposé cet atelier, je l’ai préféré à l’atelier cuisine ou jardin », raconte, tout sourire, Reine, bien motivée à suivre les huit sessions proposées chaque lundi de 18 heures à 19 h 30. A l’issue de ce module, Reine recevra, tout comme les plus assidus, un certificat d’aptitude numérique.

Solidarité encore
Dans le cadre de la Semaine de la solidarité organisée par Orange du 17 au 22 septembre derniers, et à l’occasion des 20 ans de soutien à l’autisme, une brocante solidaire était également organisée le 19 septembre dans les locaux de France Telecom Orange, avenue Paul-Claudel. Il s’agissait d’une vente d’objets collectés et vendus aux salariés d’Orange au profit de l’association «Volontaires pour les personnes avec autisme». « La Fondation Orange permet en effet aux salariés de participer activement à des actions de bénévolat en faveur de personnes défavorisées – pour des raisons de santé, de handicap ou de difficultés économiques –, pour permettre à tous de mieux communiquer », conclut Joël Sauvage, délégué Picardie – Nord – Pas-de-Calais de la Fondation Orange créée en 1987.