Foire exposition d’Abbeville : bon bilan malgré la crise

Publié dans le numéro 3434 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

Dar avait aménagé un beau stand...

Dar avait aménagé un beau stand...

Soixante exposants ont participé cette année à la 5ème Foire exposition d’Abbeville. « Ils sont venus de toute la France ; 80 % travaillent dans le secteur de l’habitat, les autres dans le domaine de la gastronomie, de la santé, présente Stéphane Yvart, gérant de Saturne organisations. Avec la crise, les exposants prennent des superficies plus petites. Nous sommes contents de la fréquentation. L’année dernière, il faisait beau : les gens ont préféré aller ailleurs. Les personnes qui viennent ont souvent des projets. Cette année, nous avons un gros pôle voyages. »

Cadeaux
Gérard Massacret est le représentant de Gérard Moreau, un récoltant éleveur de pineau et de cognac en Charente-Maritime. « Avant, je venais ici pour ma propre maison que j’ai cédée, explique-t-il. J’ai toujours bien tiré mon épingle du jeu : j’arrive à dégager un peu de bénéfices car il y a toujours des retombées avec des commandes. Cette édition est correcte, même si les gens ont l’air de consommer moins. Ils pensent déjà aux cadeaux de fin d’année. Il faut aller vers les goûts des clients. » Quelques mètres plus loin, Dar, spécialiste des vérandas et des portails, a aménagé un beau stand. « Nous avons eu des contacts pour des projets, relate Kevin Pesenti- Rossi, commercial à l’agence d’Abbeville. C’était mieux que l’an dernier. Remarquez, ce n’est pas difficile : nous n’en avions eu aucun ! Il est important de montrer que nous sommes là. »

Diversité
Philippe Copin est arrivé de Champagne avec… du champagne. « Ça fonctionne doucement, confie-t-il. Je viens tous les ans. J’ai ma petite clientèle d’habitués. En novembre, je serai sur le salon du mariage d’Amiens. »
Olivier Mallet est chauffagiste à Abbeville. Il est venu avec chaudière à condensation fioul, poêle à bois, poêle à granulés, chaudière à condensation gaz… « Le bois revient en force, estime-t-il. Le bois on peut en faire soi-même. Et même à 50 euros le stère, ça reste compétitif. Une cheminée bien placée peut chauffer une bonne partie de la maison. »
Olivier Etévé, d’Ecab 80, est prévu promouvoir cette coopérative d’éco-artisans de la Somme qui propose des maisons BBC à partir de 1 200 euros le mètre carré : « Beaucoup de personnes sont venues nous voir. Il faut nous faire connaître. Ce sont des maisons d’artisan. »
A la Foire exposition d’Abbeville, chacun pouvait vraiment trouver son bonheur…