Des prothèses pour revivre

A Chépy, Jennifer Dubois vient de créer son auto-entreprise de pose de prothèses capillaires. Ses prothèses sont essentiellement posées sur des personnes ayant suivi une chimiothérapie. Elle va démarcher les hôpitaux, les coiffeurs, les pharmacies…

17
Vous devez être connectés pour visualiser cet article