Cyrille Motte quitte la direction du Réseau entreprendre Picardie

Publié dans le numéro 3432 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

Cyrille Motte (deuxième en partant de la gauche), et à sa droite Corinne Prigeant, qui lui succède à la direction du Réseau entreprendre Picardie.

Cyrille Motte (deuxième en partant de la gauche), et à sa droite Corinne Prigeant, qui lui succède à la direction du Réseau entreprendre Picardie.

L’objectif du Réseau entreprendre Picardie est que les chefs d’entreprise adhérents, mobilisés autour de la cause entrepreneuriale, accompagnent personnellement des créateurs et repreneurs de futures PME, avec des méthodes d’entreprise. Sa vocation est aussi de faire émerger et réussir ces nouveaux entrepreneurs dans les trois départements picards, en s’appuyant sur trois valeurs essentielles : l’importance première accordée à la personne, la gratuité des conseils (de l’accompagnement au prêt d’honneur de 15 000 à 30 000 euros sans intérêts ni caution) et l’esprit de réciprocité. Les lauréats sont en effet invités à rendre demain à d’autres ce qu’ils reçoivent aujourd’hui.

112 chefs d’entreprise adhérents
Ce dispositif s’adresse aux créateurs d’entreprise qui ont la perspective de créer trois à cinq emplois dans les cinq premières années et aux repreneurs d’entreprise ayant le projet de développer l’emploi par un repositionnement stratégique ou commercial. Bruno Tesson, directeur général de Réseau entreprendre en France, a rappelé : « Le siège social est à Roubaix, berceau du réseau. Nous en avons 43 dans tout le pays, 4 000 chefs d’entreprise adhérents plus, bien sûr, les lauréats. En Picardie, Cyrille Motte et son équipe ont accompagné 105 lauréats et continueront à le faire avec Corinne Prigeant. Elle succède à Cyrille Motte et sera entourée de Marie Dumoulin, coordinatrice pour la Somme et l’Aisne, et de Sophie Clavreul, chargée de mission. Nous avons 112 chefs d’entreprise adhérents. Nous avons engagé depuis un peu plus de dix ans plus de 1,5 million d’euros de prêts d’honneur. Cela a permis de créer ou sauvegarder 950 emplois. Le taux de pérennité de ces entreprises à dix ans est de 87 %. Ces résultats ne peuvent que nous encourager à persévérer. » Corinne Prigeant est l’ancienne directrice du parc technologique des Rivesde- l’Oise. Elle a répondu à un appel à recrutement de l’Apec.

Force et conviction
De très nombreux lauréats étaient présents. Parmi eux, Odile Gonzales de Pereira, directrice de l’Ecole supérieure de commerce de Compiègne, qui a augmenté le nombre de nouveaux étudiants à la rentrée, trouvé de nouvelles entreprises pour des contrats en alternance. Odile Gonzales de Pereira a également recruté de nouveaux professeurs, docteurs en économie et en stratégie d’entreprise. L’école a remporté la bourse européenne des concours et continuera cette année le partenariat avec les Restos du coeur au côté de Carole Cresson, également présente, la dirigeante de A nous la lune ! à l’initiative de cette action caritative, qui, sans la générosité du personnel de nombreuses entreprises de l’Oise, ne pourrait exister. Jérôme Bataille a aussi rappelé sa rencontre avec Cyrille Motte et leur engagement commun dans la création de Réseau entreprendre Picardie. Cyrille Motte, très ému, a parlé de ces dix années avec force et conviction, mais n’a pas voulu encore dévoiler le nom de l’entreprise qu’il reprendra début 2013. Affaire à suivre !