Club win : la révolution rose des petites enseignes

Publié dans le numéro 3435 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

Marc-Antoine Brékiesz a réuni autour de lui une équipe efficace et soudée.

Marc-Antoine Brékiesz a réuni autour de lui une équipe efficace et soudée.

Pour créer Club win, Marc-Antoine Brekiesz avoue, non sans fierté, qu’il a « rebondi sur ce qui avait fait le succès de sa société Entrepros » qui lui a permis, en trois ans seulement, d’écrire ses lettres de noblesse en matière d’entreprenariat et qu’il a revendue au début de l’été. Tout le concept repose sur la mutualisation des « petits » pour faire face aux « gros ». Pour Entrepros, il s’agissait de mutualiser la force de vente d’agences immobilières indépendantes pour contrer les grosses enseignes. Pour Club win, il s’agit de mutualiser l’offre des magasins de proximité afin de faire front face aux Zacdévoreuses. « Le Club win va permettre aux adhérents d’augmenter le flux dans les commerces de proximité, de fidéliser une clientèle déjà existante grâce à des bons d’achat et de favoriser les nouveaux venus », explique le jeune président du groupe MAB,

« Deals »
Le principe est simple. Les particuliers adhèrent en achetant une carte équipée d’un flash-code personnalisé. Cette carte, qui n’est pas une carte de fidélité, leur permet de participer chaque jour à une loterie dans chaque commerce adhérent en la scannant tout simplement sur des tablettes numériques dédiées à cet effet. Les clients – qu’ils aient acheté ou non dans le magasin – gagnent des bons d’achat dans le commerce même ou chez le voisin. Le porteur de carte peut jouer chaque jour dans tous les commerces équipés d’une tablette.
La carte leur donne également l’accès à un site sur lequel tous les commerçants adhérents possèdent une page dédiée et une vitrine, ainsi qu’à des « deals » (offres promotionnelles, prix cassés) au niveau local. Le porteur de carte développe rapidement le sentiment d’appartenir à une communauté. Pour obtenir ses lots, il se connecte au site et peut ainsi découvrir en quelques clics des offres dont il n’aurait pas forcément eu connaissance en passant devant une vitrine.

Étendue à toute la Picardie
C’est aussi l’occasion de faire une bonne action. Sur chaque carte achetée, Groupe MAB s’engage à reverser un euro à une des quatre associations partenaires. Pour ne favoriser aucune association, tous les 1 500 euros versés, Groupe MAB changera de partenaires. Dans le Compiégnois, les quatre associations sélectionnées pour la mise en route de Club win seront Handichiens, Kiwanis international, AFDSN (association française du syndrome néphrotique) et Vivre ensemble 60 pour la construction d’une pouponnière au Sénégal.
Club win a été lancée dans l’Oise d’abord. L’expérience sera très prochainement étendue à toute la Picardie. L’objectif que se fixe MAB est de 500 commerces adhérents en septembre 2013 et de 8 000 cartes vendues à la même échéance.