A plein gaz sur l’efficacité énergétique

Publié dans le numéro 3435 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

Jérome Bergerot et les intervenants de cette matinée riche en enseignements.

Jérome Bergerot et les intervenants de cette matinée riche en enseignements.

Un boîtier PowerVote à la main pour participer de manière ludique et interactive à la manifestation à laquelle ils sont invités, les chauffagistes et autres professionnels du bâtiment de toute la France ont pu ou pourront bientôt assister aux Rencontres de l’efficacité énergétique organisées par GDF Suez Dolce Vita et ses partenaires, Aldès, Eco-artisan et Primagaz.

Amiens ville-étape
En tout, 44 dates sont programmées dans autant de villes d’ici octobre 2013 afin d’aider les professionnels à relever le défi de la maîtrise de la consommation d’énergie grâce à l’amélioration de l’efficacité énergétique dans les habitats existants. C’est à Amiens, dans les locaux du stade de la Licorne, que s’est déroulée l’une de ces Rencontres. Olivier Gentil, responsable de la région Nord de GDF Suez, y a accueilli une soixantaine de participants. Avant de laisser à Jérôme Bergerot le soin d’animer la matinée, Olivier Gentil a rappelé à ces professionnels appelés à devenir « demain des professionnels de l’efficacité énergétique » qu’il y a un marché porteur : « Il y a entre 500 000 et 600 000 logements en France qu’il va falloir rénover. » Un marché estimé, selon le directeur régional, à quelque 20 millions d’euros sur le marché industriel, de quoi sensibiliser les professionnels du bâtiment sur les enjeux de la rénovation énergétique.

Participation active du public
Démonstrations, statistiques, quizz : les professionnels se sont pris au jeu de l’interactivité voulue par les organisateurs, n’hésitant pas à intervenir, confirmant ou infirmant les dires des différents intervenants. Après Caen et avant Toulouse prochainement, l’étape amiénoise fut donc un succès qui a confirmé les organisateurs des Rencontres du bien-fondé de celles-ci. Elle s’est terminée autour d’un cocktail déjeunatoire, propice à la discussion entre les acteurs de la rencontre et les professionnels présents. « Je suis très content, il y a eu une très bonne participation et certaines entreprises ont compris le message » concluait d’ailleurs Olivier Gentil.